Trouver un magasin

À la une: le python royal, le serpent roi et le serpent des blés

  • + 900 passionnés
  • + 159 magasins
  • + 7.000 produits

À la une: le python royal, le serpent roi et le serpent des blés

  

Trois serpents constricteurs

LE SERPENT DES BLES

Le serpent des blés, un serpent américain qui vit principalement dans les champs de blés – auxquels il doit son nom – et y cherche souvent ses proies

Ce dernier est très populaire dans les terrariums. Sa couleur varie entre l’orange et le brun, mais en raison de l’élevage, on trouve aujourd’hui de nombreuses variations de couleurs.

Regarder cinq serpents des blés de couleur différente est un spectacle magnifique. Vous pouvez sans problème avoir plusieurs serpents des blés dans le même terrarium, pourvu que vous les nourrissiez séparément. Le serpent des blés est vif,  actif en journée et semble toujours être en mouvement avec son 1,20 mètre. Cela peut sembler assez grand, mais il en paraît moins car il est très mince. Vérifiez toujours deux fois la serrure de votre terrarium: ce serpent est tellement mobile qu’il pourrait s’enfuir par le moindre petit trou ou interstice.

LE SERPENT DE LAIT

Le serpent de lait vient lui aussi généralement des États-Unis. Il en existe différentes sortes,  couleurs et tailles: certains serpents de lait ne mesurent que 40 cm, tandis que d’autres peuvent atteindre 1,80 m.

Comme la plupart des serpents, vous achetez le serpent roi bébé, lorsqu’il ne mesure que 15 à 20 cm et est à peine aussi épais qu’un crayon. Tenez toutefois compte du fait qu’il atteint sa taille adulte en 2 ans. Les serpents roi ressemblent un peu aux serpents des blés, mais les amateurs du genre estiment qu’ils sont plus beaux car leurs couleurs sont souvent encore plus vives, ce qui leur permet d’ailleurs d’effrayer les serpents venimeux qui sont leurs ennemis.

Le serpent roi, lui, n’est pas venimeux. Deuxième bonne nouvelle: on l’appelle souvent le serpent roi car, outre les rongeurs, il mange aussi les serpents venimeux et qu’il est donc considéré comme utile.

C’est pour cette raison également qu’un serpent roi doit toujours rester seul: il n’hésiterait pas à considérer les autres serpents comme des en-cas. Sachez toutefois que le serpent roi est plus vite stressé que le serpent des blés, c’est pourquoi il veut se cacher davantage et peut produire des excréments par peur. Il s’agit d’un serpent magnifique qui doit cependant se manipuler avec confiance: une personne nerveuse près d’un serpent transmet cette nervosité à l’animal.

LE PYTHON ROYAL

Originaire d’Afrique, le python royal est devenu un serpent très populaire qui connaît, grâce à l’élevage, de nombreuses mutations de couleurs. Il est toutefois différent des serpents présentés ci-dessus.

Il s’agit d’un serpent constricteur (comme le serpent des blés ou le serpent roi), mais vous établirez néanmoins moins d’interaction avec lui. Le python royal vit essentiellement la nuit et, dans la nature, il attend dans son abri qu’une proie se présente à lui.

Ce comportement se traduit également dans le terrarium. C’est pourquoi ce serpent se sent bien lorsqu’il n’est pas trop dérangé. C’est de là que lui vient le nom de «python boule» : le python royal s’enroule comme une balle en cas de stress. N’essayez jamais de le manipuler lorsqu’il indique qu’il ne le souhaite pas, car cela pourrait provoquer chez lui une grève de la faim qui peut durer six mois, alors qu’il a besoin de manger chaque semaine.

Pour un python royal, un serpent fort et robuste par nature, il n’existe que deux possibilités lorsqu’il fait la grève de la faim : soit se décider à manger après des mois, soit mourir. Cela arrive toutefois moins souvent avec les serpents d’élevage, mais le message est clair : ce serpent d’apparat est surtout une espèce à regarder.

Produits liés