Trouver un magasin

Quels oiseaux peuvent cohabiter?

  • + 900 passionnés
  • + 160 magasins
  • + 7.000 produits

Quels oiseaux peuvent cohabiter?

Vous voulez vous lancer dans l’élevage ou, au contraire, avoir des contacts avec votre oiseau? Dans ce dernier cas, laissez-le seul dans une cage, car son réflexe naturel consistera à vous considérer comme son «partenaire». Ce contact social s’estompe considérablement si vous «offrez» à votre oiseau un congénère en guise de compagnie. Examinons quelques choses à faire et à ne pas faire. 

Cohabitation des oiseaux: "to do or not to do"

A L'INTERIEUR

Dans une cage à l’intérieur, mieux vaut qu’un canari reste seul: c’est un oiseau solitaire. Deux mâles se battraient très vite pour leur territoire et si vous voulez faire cohabiter un mâle et une femelle, il vous faut une petite volière. Sachez toutefois que deux oiseaux produisent beaucoup plus de poussière et vous demanderont plus de travail.

Deux perruches du même sexe vous causeront moins de problèmes, car elles sont plus sociales de nature. Il est évident que la cage doit alors être plus grande.

Concernant les agapornides, ou "inséparables", ceux-ci aiment vivre à deux (deux mâles ou deux femelles si vous ne voulez pas vous lancer dans l’élevage), mais n’oubliez pas que dès qu’ils seront deux, vous perdrez quasiment tout contact avec eux. Si vous voulez faire cohabiter un couple (mâle-femelle), mieux vaut le faire dans une volière. Vous pourrez facilement y mettre des maisonnettes pour les jeunes à venir. C’est sympa, c’est vrai, mais cela confère immédiatement une tout autre dimension à votre hobby.

LA VOLIERE EN TERRASSE

Vous la placez dehors, à un endroit abrité sur la terrasse. On ne parle plus vraiment de «cage», mais plutôt d’un endroit dans lequel vivent plusieurs oiseaux. Les possibilités sont nombreuses, mais pas illimitées. Vous pouvez par exemple faire cohabiter des canaris avec des diamants  mandarins et avec d’autres petits oiseaux exotiques et des géopélies diamants. À toutes fins utiles: toute interaction «personnelle» sera reléguée à l’arrière-plan.

Lorsque les gens achètent une volière, c’est souvent pour se lancer dans l’élevage, car il y a de la place pour un plus grand nombre d’oiseaux. Cela peut donner une autre dimension et de la variation, surtout si vous mettez aussi des tourterelles et des cailles dans la volière. Ces oiseaux sont intéressants, car ils mangent les graines qui tombent par terre.

Il va de soi que cette volière doit être suffisamment protégée du froid, de la pluie et du vent en hiver.

Conseils liés