Trouver un magasin

Petit chiot deviendra grand

  • + 900 passionnés
  • + 158 magasins
  • + 7.000 produits

Petit chiot deviendra grand

Tout comme avec un enfant, l’éducation du chiot commence «dès le berceau». Il est en effet plus difficile de corriger de mauvaises habitudes que d’en prendre de bonnes tout de suite. C’est le gage d’une bonne relation avec lui.

PRENDRE SA PLACE

Normalement, l’éleveur scrupuleux veille à l’équilibre social du chiot au risque de voir apparaître des troubles comportementaux : timidité, peur, déséquilibre, maladresse ou agressivité enver ses pairs.

Un chiot équilibré a besoin de soins et de l’affection de sa mère pendant 8 semaines: il s’identifie à sa propre espèce et en comprend les mécanismes, notamment les principes de hiérarchisation  et de communication.    

SAVOIR OÙ FAIRE POPO

Patience, votre chiot va mettre des semaines à comprendre qu’il ne doit pas se soulager sur le tapis. Surtout, ne le grondez pas, il n’associerait pas la punition avec sa bêtise et cela risque de créer la confusion dans son esprit.

Dès que vous arrivez à la maison, emmenez-le dehors et montrez-lui ses «toilettes  » loin de vos rosiers. Sortez-le toutes les deux heures au moins, surtout après avoir joué, bu, mangé, dormi. Les chiots ont la vessie très sensible.

OK, FRÈRE

Vous êtes très enthousiaste d’accueillir un chiot à la maison. Lui sera plutôt réservé et méfiant au début. Soyez chaleureux, mais distant le temps qu’il trouve ses marques. Un petit coin douillet personnel lui facilitera les choses. Le brossage  du chiot, qui ne sert pas seulement à dénouer ses poils, crée de la proximité entre vous. Nettoyez-lui les yeux et les oreilles, coupez-lui les ongles pour qu’il se laisse toucher sans se sentir agressé. Ainsi, vous anticipez les manipulations vétérinaires et de toilettage.

PIJÉ !

Ce que vous permettez une fois demeure pour toujours. Les autorisations et les interdictions doivent être claires et appliquées de la même façon par toutes les personnes vivant sous votre toit. Personne ne doit le laisser monter sur le canapé ni le laisser dormir dans sa chambre. Grondez-le sans crier. Un «non» ferme et cohérent peut toujours se justifier. Surtout s’il a un comportement autoritaire envers vous (il grogne, mordille, vous saute dessus). Récompensez-le quand il fait quelque chose de bien.

PAS DE PLAYSTATION

En stimulant votre chien, vous développez son intelligence et faites émerger ses traits de caractère propre. Le jeu, en plus d’être un amusement et un apprentissage, sollicite ses muscles et ses réflexes et renforce les liens avec votre chiot.

PARS PAS !

La solitude est contre la nature du chien. Vous ne pourrez malheureusement pas rester à ses côtés toute la journée. Pour éviter de traumatiser votre chiot ou de retrouver votre maison sens dessus dessous, gérez la durée et la fréquence de vos absences petit à petit. Ne jouez pas la déchirure quand vous partez, ni l’exubérance quand vous rentrez.

Finalement, restez à l’écoute de votre chiot. Appréhendez-le avec délicatesse et essayez de comprendre pourquoi il désobéit. 

Passez en magasin, nos spécialistes répondront à toutes vos questions concernant la psychologie et l’éducation du chiot.

Produits liés