Trouver un magasin

Ah, tu cherches la bagarre !?

  • + 900 passionnés
  • + 158 magasins
  • + 7.000 produits

Ah, tu cherches la bagarre !?

Les chiens ne sont pas bagarreurs par nature. Quand ils en viennent aux pattes, c’est qu’ils ont une bonne raison. Si un chien se montre violent sans raison, il est susceptible d’avoir des troubles mentaux. Sinon, qu’est-ce les met en pétard?

C’EST MON TERRITOIRE!

Un pipi par-ci, un pipi par-là :

  • Les mâles délimitent l’espace où ils vivent, se nourrissent et se reproduisent.
  • Ils se font un nom, annoncent la couleur aux éventuels intrus et si leur maître ne les chasse pas, il s’en chargera lui-même, quitte à employer la force.
  • Ils sont capables, en reniflant, de connaître l’âge ou la condition physique de celui qui a levé la patte avant eux et même la date des faits !
  • Plus il y a d’urine d’autres mâles, plus ils savent qu’ils doivent partager le territoire (parcs, lieux de promenades, etc.) mais pas question d’être aussi sympa dans la maison de son maître ou son jardin !

TOUCHE PAS Á MON NID!

Chez la femelle, défendre son territoire, c’est défendre son périmètre familial. Elle se contente d’aboyer pour prévenir les vrais chefs du danger. Elle est d’autant plus à l’affût que le maître est un homme, car celui-ci transmet son propre sentiment de territorialité.

Ce qui est important pour elle, c’est de trouver des endroits où mettre bas. Tout ce qui pourrait faire office de nids douillets devient une potentielle terre d’accueil pour ses petits.

Si une autre chienne pénètre dans sa tanière, une bagarre inattendue peut exploser. La maternité est l’une des rares raisons de conflit entre deux femelles.

PAS CE SOIR CHÉRI…

Les mâles et les femelles s’entendent bien d’autant que les intérêts des uns et des unes sont divergents. Vous pouvez les laisser vagabonder ensemble sans problèmes ou presque… Mais gare aux maniaques sexuels ! Il n’y a rien de plus énervant pour une femelle qui n’est pas en chaleur, qu’un mâle qui lui saute dessus.

NON, C’EST Á MOI!

Mâles ou femelles peuvent se montrer possessifs : os, balle, bâton, gamelle et même… vous ! Ils sont prêts à mordre si montrer les crocs ne suffit pas.

L’apprentissage et l’obéissance aux ordres «donne» ou «lâche» permet de limiter les conflits. Ils s’habituent à déposséder ce à quoi ils tiennent. lorsqu’ils sont plusieurs à jouer ensemble, le mieux est de donner à chacun une balle ou un os à ronger.

Quant à vous ? Votre chien ne connaît pas la jalousie. S’il grogne lorsque vous caressez un autre que lui, c’est qu’il craint pour sa position hiérarchique. Il défie son rival pour s’assurer que son statut n’a pas changé et qu’il ne veut pas prendre sa place. Il suffit que le défié se soumette et le problème est résolu. Sinon, c’est la bagarre pour garder la place de chef.

Certains chiens et certaines races ont le tempérament plus nerveux que d’autres. Nos spécialistes Tom&Co vous conseilleront sur la gestion des conflits canins.