Trouver un magasin

Ah…ah…allergies !

  • + 900 passionnés
  • + 159 magasins
  • + 7.000 produits

Ah…ah…allergies !

Il n’y a pas que l’Homme qui souffre d’allergies; les chiens aussi. Leurs causes sont variées et leurs conséquences plus ou moins graves. D’où la nécessité d’agir dès l’apparition des premiers symptômes.

LE POLLEN

Au printemps, c’est le retour des bourgeons, des fleurs et donc du pollen. Votre chien souffre d’allergie si :

  • il éternue ;
  • il se gratte sans cesse, se lèche, se mordille ou se frotte contre les murs ou les pieds de table au point qu’il peut se faire mal ;
  • sa peau s’épaissit, s’irrite, voire suinte, à cause du grattement excessif et il perd ses poils.

Votre vétérinaire prescrira un traitement adapté après avoir établi les examens requis.

LES PIQÛRES ET MORSURES D’INSECTES

Lors des belles balades printanières et des virées en forêt, difficile d’empêcher les insectes de «s’attaquer» à votre chien.

En cas de morsure de:

  • puces: si les démangeaisons deviennent excessives et qu’un eczéma apparaît, votre chien a développé une allergie à leurs morsures.
  • tiques: l’infection du sang peut provoquer la maladie de Lyme ou la piroplasmose en moins de 24h. Vérifiez régulièrement la toison de votre chien. Si vous voyez une tique, enlevez-la tout de suite en la «dévissant» avec une pince à tique. Puis, désinfectez.
  • guêpe ou abeille: en cas de forte allergie, votre chien risque de développer un œdème de Quincke, des difficultés respiratoires et une défaillance circulatoire. C’est une urgence vétérinaire.
  • moustique: outre les démangeaisons, ellepeut transmettre la leishmaniose ou le ver cardiaque .
  • aoûtas (larves d’acariens): en cas d’allergie, les lésions de ce parasite peuvent provoquer des démangeaisons plus ou moins fortes, voire très sévères .

Au printemps et en été, évitez simplement les zones à risques comme les points d’eau stagnante ou les hautes herbes.
Apprenez-lui à ne pas provoquer les insectes. Examinez sa peau chaque jour pour vérifier que les piqûres ne gonflent pas ni ne s’infectent. Si vous voyez que la réaction est anormale, faites ausculter votre chien par un vétérinaire.

LES ALIMENTS

Ici, il est important de distinguer l’allergie alimentaire, qui est une réaction de défense de l’organisme, de l’intolérance, qui est liée à une mauvaise digestion de certains aliments.
Pour l’une comme pour l’autre, les symptômes sont les mêmes:

  • Troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées, flatulences).
  • Réactions cutanées (démangeaisons, plaques, boutons).

Le vétérinaire établira un diagnostic et prescrira des antidiarrhéiques contre la dysenterie ou des antiémétiques.
Optez pour une alimentation hypoallergénique. Pour repérer un aliment allergène, vous pouvez tenir un journal de bord, éviter l’aliment soupçonné, puis le réintroduire pour vérifier si les symptômes réapparaissent.

CERTAINES SUBSTANCES

Votre chien peut développer une allergie à des substances en contact avec sa peau qui provoquent des inflammations cutanées :

  • détergents ;
  • shampoings contenant du peroxyde ;
  • sprays insecticides ;
  • pigments de sa gamelle. 
  • Les allergènes les plus courants sont : 
  • les pissenlits ;
  • le lierre vénéneux ;
  • le jasmin ;
  • le ciment ;
  • le nylon.

Produits liés