Trouver un magasin

Tout chat qu’il est, il ne fait pas ce qu’il veut !

  • + 900 passionnés
  • + 158 magasins
  • + 7.000 produits

Tout chat qu’il est, il ne fait pas ce qu’il veut !

Selon la loi de Pavlov, on peut induire des comportements positifs et éliminer des comportements négatifs par des récompenses et des punitions. Ça marche avec tous les mammifères, d’autant que ce mécanisme est inné et indispensable à leur survie. Décodage et conseils précieux pour l’éducation de votre félin.

Les règles de l’éducation efficace

L’immédiateté

Vous devez récompenser votre chat alors qu’il est en train produire l’action ou le comportement souhaité. De même, ne le punissez que si vous le prenez sur le fait accompli. Punir ou récompenser après coup n’a aucun intérêt parce que le chat ne fait aucune association, ni positive ni négative, entre la réponse et le stimulus. La règle, c’est la concomitance, il faut le prendre sur le fait : ni avant, ni après.

Le timing

A chaque fois que la bêtise est commise ou l’interdit franchit, le chat doit être puni. Il en va de même pour les conduites désirables. Au fur et à mesure, votre chat va réaliser que tel acte renvoie à telle conséquence.

La punition indirecte

Votre chat ne doit pas se rendre compte que vous êtes le responsable du stimulus désagréable. Il risque d’avoir peur ou manquer de confiance en vous. La punition doit lui sembler tombée du ciel.
Les punitions inefficaces
Frapper son chat est inutile d’un point de vue éducatif, la violence pourrait même le rendre anxieux et agressif. Ne le prenez pas non plus par la peau du cou à moins que vous ne vouliez lui signifier que quelque chose est dangereux pour lui. Les pieds, les mains et les objets ne doivent pas être utilisés.

Les punitions efficaces

Pour sanctionner son chat, rien de tel qu’un bruit sec et fort. Un objet bruyant comme un sifflet ou un claquement de main fera l’affaire. L’eau est peu appréciée des chats. Aspergez son visage avec un pistolet ou un brumisateur. Un dispositif électronique peut être installé dans une pièce à laquelle vous voulez lui interdire l’accès. Dès que le chat entrera dans le champ du détecteur de mouvement, il lui enverra de l’air comprimé.

Les récompenses inefficaces

Les caresses, les félicitations et les mots doux sont moins efficaces pour les chats qu’ils le sont pour les chiens, heureux de satisfaire leur maître. Les chats attachent une moindre importance au fait d’être flatté et il leur importe peu de vous faire plaisir.

Les récompenses efficaces

Ainsi, la nourriture est la meilleure récompense qu’il soit. Ils seront d’autant plus réceptifs qu’elle sera appétente. Privilégiez donc les friandises de qualité, mais quelques croquettes pourront aussi fonctionner.
Avec de la patience, vous parviendrez à éduquer votre félin à ne plus griffer vos meubles, à ne plus monter sur la table, à faire ses besoins dans la litière, etc. pour une cohabitation heureuse et agréable.