Trouver un magasin

Allergie: vous ne pouvez plus le supporter!

  • + 900 passionnés
  • + 160 magasins
  • + 7.000 produits

Allergie: vous ne pouvez plus le supporter!

Pas un seul éternuement en dix ans ! Et vous voilà allergique du jour au lendemain. Pourtant, vous n’envisagez pas un instant de vous séparer de votre boule de poils préférée. Votre douleur et celle de vos enfants seraient bien trop grandes.

Les poils des chats ne sont pas allergènes

L’allergie aux chats, aux chiens et aux autres compagnons domestiques n’est pas due à leurs poils, peu importe qu’ils soient courts ou longs. Deux protéines sont principalement responsables de la réaction allergique – la Fel d 1 et l’albumine sérique – présentes dans la salive des chats, leur urine, leur sueur, leurs larmes, les sécrétions de leurs glandes sébacées, les squames de leur peau et leurs phanères.
En se léchant, les chats répandent les allergènes sur leur pelage. Puis, ils disséminent leurs poils contaminés un peu partout dans la maison. Les allergènes s’accumulent sur les tapis, moquettes, tentures et vêtements. Ils sont aussi présents dans votre poussière, assez volatiles pour être mis en suspension dans l’air.

Symptômes et affections

Résultat des courses, les personnes sensibles qui touchent ou inhalent ces allergènes développent des réactions allergiques. Les principales affections sont respiratoires et cutanées. Quelques symptômes :

  • Rhinite : inflammation de la muqueuse nasale, nez bouché, écoulement, éternuements.
  • Asthme : inflammation des bronches, difficultés à respirer, essoufflement, respiration sifflante, toux sèches.
  • Conjonctivite : yeux rouges, larmoiements, démangeaison.
  • Urticaire surtout au niveau du visage, des yeux et de la bouche : gonflement, éruption de plaques rouges, démangeaisons, œdème.
  • Eczéma : squames, démangeaisons, fines vésicules, rougeurs.

De nouvelles habitudes à prendre au quotidien


Puisque que les allergènes se collent aux poils des chats, une première précaution est de limiter leur dispersion et d’en éradiquer le plus possible.

  • La perte et le repousse des poils est un processus cyclique. En brossant votre chat, les poils morts restent accrochés à la brosse. Ceux-là atterriront à la poubelle.
  • Faites-lui un shampoing à votre chat toutes les quinze jours. 
  • Après une séance de tendresse ou de gratouille, débarrassez vos vêtements des poils indésirables. Brossez-les ou changez-vous.
  • Bannissez les nids à poussière comme les tapis et les moquettes.
  • Dormir en présence d’allergènes ne vous assure pas un sommeil réparateur. Empêchez votre chat de monter sur votre lit ou sur votre canapé. Le mieux est de lui interdire l’accès à certaines pièces, la chambre surtout.
  • Passez deux fois par semaine l’aspirateur avec des filtres pour particules aériennes.
  • Qu’il perde ses poils dehors ! Au plus votre chat passe du temps à l’extérieur, au moins il perd ses poils à l’intérieur.

Malheureusement, aucun chat n’est entièrement hypoallergénique. Néanmoins, certaines races diminuent les risques de sensibilisation à l’allergie. C’est le cas des Sibériens, Sphynx, Cornish Rex, Balinais, Korat ou Savannah. Sachez qu’il existe des traitements de désensibilisation à l’allergie. Demandez conseil à votre médecin et parlez-en avec votre vétérinaire. Toute l’équipe de Tom&Co est également à votre service.